• 21 bd Montmartre, 75002 PARIS
  • Prenez rendez-vous ou contactez nous au 01 40 26 44 70

Comment placer la trésorerie de son entreprise, sa holding ou même de sa SCI ?

Quelles solutions existent pour placer la trésorerie d’entreprise 

De plus en plus de dirigeants nous sollicitent régulièrement sur le sujet pour leur société commerciale, leur holding ou même leur SCI.

Cette question se pose également pour les associations, diocèses ou fondations qui ont souvent des difficultés à placer leur trésorerie excédentaire.

En effet, le marché des taux a changé, les taux ont fortement baissé ces dernières années pour être désormais proches de zéro, voire négatifs. Exemple : OAT 10 ans, le taux directeur français.

Dans le contexte de taux actuel, placer la trésorerie de son entreprise n’est pas toujours évident pour des non-spécialistes.

Plusieurs placements financiers sont possibles pour les dirigeants : le dépôt à terme, le contrat de capitalisation, les SCPI (Sociétés Civiles en Placement Immobilier), les produits structurés à capital garanti, les fonds d’investissement dans l’économie bien réelle (camping, etc.), les fonds de promotion immobilière…

.

.

Comment répartir les placements de son entreprise ?

Le choix des solutions financières pour placer votre trésorerie d’entreprise va dépendre de 2 paramètres principaux :

La durée de placement souhaitée

Si vous souhaitez rémunérer les liquidités de votre entreprise sur quelques jours ou quelques années, vous n’aurez pas accès aux mêmes types de solutions.

Cependant, une règle est commune : plus vous souhaiterez rémunérer votre trésorerie, plus il vous faudra placer sur le long terme.

Nous préconisons donc une gestion de trésorerie par poches avec des lignes constituées par durée de placement.

Ainsi, nous utiliserons 3 sous-enveloppes : la trésorerie immédiate, la trésorerie placée sur un horizon à 2 ou 3 ans et enfin une trésorerie à horizon 5 ans et plus.

Le niveau de risque acceptable pour son entreprise

Il faudra ici étudier quel niveau de fluctuation le chef d’entreprise est prêt à accepter sur la trésorerie de son entreprise.

Il est certain que si le dirigeant est également le seul actionnaire de son entreprise, il aura plus de facilités dans ses prises de décision.

En somme, il faut bien évaluer quel niveau de rémunération/risque sera le plus acceptable avant de choisir comment placer la trésorerie de son entreprise.

.

Comment placer la trésorerie de son entreprise quand on est une personne morale ?

Financer des promotions immobilières à taux garanti

C’est, à ce jour, l’une des meilleures solutions pour placer la trésorerie d’entreprise excédentaire.

Le premier avantage est le niveau de risque faible (équivalent 3/7 AMF) de cette solution de placement.

Le deuxième avantage est son taux rendement garanti de 4,50 % contractuel/an.

Enfin, troisième avantage, sa durée courte d’investissement.

Il s’agit là d’un rendement certain, contrairement à la plupart des projets de financement immobilier où le rendement est un rendement cible.

Ce n’est pas une opération immobilière avec détention d’actifs, mais un financement de l’achat du foncier de plusieurs opérations de promotion et réhabilitation en immobilier résidentiel.

Le véhicule prête à des promoteurs avec un objectif de retour sur investissement de l’ordre de 10 % par an par opération. Prêter majoritairement en dette permet de contractualiser la majeure partie de la performance et d’être décorrélé du risque opérationnel.

Les prises de sûreté sont dans le cadre de cette opération :

  • Une intervention à un stade avancé dans les opérations de promotion immobilière (permis purgé, pré-commercialisation 50 %, pré-bouclage d’appel d’offres auprès des entreprises de travaux)
  • Promesse de revente de la société de projet au profit du véhicule (elle détient le foncier financé, mais aussi le permis)
  • Prises de caution (personnelle du promoteur)
  • Garantie Financière d’Achèvement accordée par la banque du promoteur
  • Priorité sur les marges des opérations
  • Garanties autonomes à première demande données par les opérateurs

Si placer votre trésorerie d’entreprise de cette manière vous intéresse, il existe une variante tout aussi intéressante : le financement d’un seul projet de promotion ou réhabilitation immobilière sur une durée de 12 à 18 mois avec un rendement proche de 8 % en moyenne. Le risque est plus concentré, mais la durée d’investissement sera plus courte.

Attention, les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Private Equity Immobilier

C’est une solution relativement proche de la précédente, à quelques nuances près. Nous sommes ici beaucoup plus proches de ce que l’on pourrait appeler le « Private Equity Immobilier ».

Pour l’investisseur qui souhaite placer la trésorerie de son entreprise de cette manière, le niveau de risque reste faible avec un rendement de 7 à 9 %. Il s’agit là d’un rendement cible et non contractuel.

L’opération ne se limite pas à un prêt en vue d’une acquisition de foncier sur lequel une opération de promotion verra le jour. De manière à accroître le rendement, des prises de participation ont lieu dans des sociétés commerciales exploitant actifs immobiliers (hôtellerie, résidences de services, campings…).

Ici, le financement des projets se fait par montée au capital.

La durée de ce placement est de 5 ans. Ce qui en fait une solution de diversification pour l’entreprise excédentaire.

Les prises de sûreté pour la partie promotion immobilière sont celles évoquées plus haut.

Private Equity d'entreprises commerciales

Il s’agit probablement du segment le plus pertinent pour investir en Private Equity et placer sa trésorerie d’entreprise.

En effet, le capital-risque « early stage » est probablement la phase qui maximise le rendement généré par rapport à la visibilité sur la capacité de développement de l’entreprise accompagnée.

Les entreprises financées en phase « early stage » ont très souvent fait la démonstration de leur modèle économique. La plupart de ces entreprises génèrent déjà des revenus et certaines sont très rentables.

Exemple d’entreprises financées ces derniers mois : éditeur de jeux vidéo, site e-commerce, agence de marketing d’influence…

Les performances du Private Equity early stage sont sensiblement supérieures à celles des autres phases de financement, avec des rendements se situant entre 12 et 20 %/an.

L’autre intérêt de cet investissement est sa durée relativement courte comparée à d’autres solutions de placement.

Attention toutefois, il s’agit d’un placement de diversification, compte tenu de son absence de liquidité sur plusieurs années. Il faut le voir comme du Business Angels, comme le feraient les Français les plus fortunés ayant réussi dans le secteur de la Tech. Cette solution est plutôt destinée à une holding de participations.

Le contrat de capitalisation luxembourgeois

Le premier avantage du contrat de capitalisation est de pouvoir placer sa trésorerie d’entreprise tout en étant liquide. Le contrat de capitalisation n’est pas bloqué, c’est-à-dire que vous pouvez retirer des fonds à tout moment (rachat) si vous avez besoin de liquidités pour la gestion de votre entreprise.

En fonction du profil de gestion, il est possible de placer sur tous les types de fonds (obligations haut rendement, obligations internationales, actions pays émergents, obligations convertibles, fonds euros…) avec un niveau de risque pouvant être très faible ou au contraire dynamique.

Le choix des supports éligibles à un contrat de capitalisation est sensiblement celui des contrats d’assurance-vie traditionnels. L’univers est donc large, notamment d’un point de vue géographique ou sectoriel.

Le Luxembourg est le paradis des contrats de capitalisation destinés aux personnes morales.  En effet, l’investisseur peut placer sa trésorerie d’entreprise sur du fonds euros, ce qui n’est pas possible en France, et bénéficier de garanties supplémentaires liées à la constitution luxembourgeoise.

Un exemple d’allocation au Luxembourg d’un contrat de capitalisation personne morale avec un profil prudent peut être :

  • 40% fonds euros
  • 30% de financement d’infrastructure
  • 20% d’obligations d’Etat
  • 10% d’obligations haut rendement

Par ailleurs, pour le chef d’entreprise, nous couplons très souvent le contrat de capitalisation luxembourgeois à l’ouverture d’une assurance vie luxembourgeoise  de manière à optimiser sa transmission.

Le dépôt à terme

Cette solution est à privilégier lorsqu’on veut placer la trésorerie de son entreprise à court terme. 

Le compte à terme est souvent proposé par les banques comme : Crédit Agricole, BNP, Société Générale, Crédit Mutuel CIC… 

C’est une solution accessible à tous, mais qui a aujourd’hui un niveau de rémunération inférieur à l’inflation. La contrepartie est une garantie en capital.

Quelle est la fiscalité applicable sur la rémunération de trésorerie ?

Fiscalité sur les rendements issus de la promotion immobilière à Taux Garanti

Si vous choisissez de placer votre trésorerie d’entreprise en financement de promotions immobilières, les intérêts perçus s’ajoutent au résultat imposable de l’entreprise, et sont soumis au taux normal de l’IS, soit :

  • 15 % jusqu’à 38 120 € ;
  • 28 % au-delà de 38 120 €.

Le taux normal de l’Impôt sur les Sociétés va progressivement diminuer jusqu’à 25 % en 2022. Un atout supplémentaire pour faire travailler la trésorerie de son entreprise.

Notez cependant que la fiscalité diffère légèrement pour certaines personnes morales, comme les associations à but non lucratif ou encore les fondations.

Fiscalité du Private equity immobilier

Si vous avez souhaité placer la trésorerie de votre entreprise en Private Equity Immobilier, sachez que vous pouvez bénéficier d’une fiscalité très intéressante.

Pour ce placement de 5 ans minimum, nous faisons jouer l’application de l’article 219 I a sexies du Code Général des Impôts avec une exonération de l’impôt sur les sociétés.

« Pour les exercices ouverts à compter du 1er janvier 2006, les sommes réparties par un fonds commun de placement à risques ou par un fonds professionnel de capital investissement et les distributions de sociétés de capital-risque soumises au régime fiscal des plus-values à long terme en application du 2° du 5 de l’article 38 ou du 5 de l’article 39 terdecies sont soumises à l’impôt au taux de 8 % pour la fraction des sommes ou distributions afférentes aux cessions d’actions ou de parts de sociétés, à l’exception des titres des sociétés à prépondérance immobilière mentionnées au a sexies-0 bis et des titres des sociétés mentionnées au a sexies-0 ter, détenues depuis deux ans au moins et si le fonds ou la société a détenu au moins 5 % du capital de la société émettrice pendant deux ans au moins. Le taux de 8 % est fixé à 0 % pour les exercices ouverts à compter du 1er janvier 2007. »

Private Equity commercial au sein d’un FPCI fiscal

En règle générale, la fiscalité applicable aux revenus ou plus-values d’une personne morale (entreprise, holding, SCI à l’IS…) est l’application du taux d’impôt sur les sociétés.

Les associations ne sont en revanche pas soumises à l’imposition. En outre, les fondations reconnues d’utilité publique et les fonds de dotation dont les statuts ne prévoient pas la consommation de leur dotation en capital sont totalement exonérés à raison des revenus de leur patrimoine.

Dans le cas d’un départ de fonds professionnels de capital investissement, le régime de faveur de l’article 219 I a sexies du code Général des Impôts s’applique avec une exonération des plus-values et des distributions.

Fiscalité du contrat de capitalisation

Si vous avez choisi de placer votre trésorerie d’entreprise dans un contrat de capitalisation, le régime peut varier selon que vous soyez en cours de contrat ou en situation de rachat.

Fiscalité en cours de contrat

C’est le régime fiscal des « primes de remboursement » qui s’applique. Les plus-values annuelles sont rattachées aux résultats imposables et soumis au taux de l’impôt sur les sociétés de droit commun.

Elles sont déterminées forfaitairement selon un taux d’intérêt actuariel correspondant à 105 % du dernier taux moyen d’État connu lors de la souscription. Le taux est applicable pendant toute la durée du contrat, et ce, même en cas de remontée des taux d’emprunt d’État.

Fiscalité en cas de rachat

La base taxable imposable est calculée à partir de la valeur de rachat, diminuée du cumul des intérêts actuariels forfaitaires portés précédemment dans les résultats annuels.

Ce type d’investissement ayant vocation à rémunérer la trésorerie structurelle sur une durée d’investissement moyenne. Des pénalités peuvent être dues en cas de rachat. Les montants et les périodes varient en fonction des compagnies.

Fiscalité du compte à terme

Les intérêts perçus par l’entreprise s’ajoutent au résultat imposable de la société.

Quel est le rôle de WSI Conseil ?

Afin d’accompagner ses clients chefs d’entreprise, professions libérales, dirigeants, et responsables associatifs à placer leur trésorerie d’entreprise, WSI CONSEIL propose des solutions parfaitement analysées et adaptées aux besoins et objectifs de chacun.

WSI CONSEIL se distingue par une culture forte et authentique de l’entrepreneuriat, une politique d’investissement rigoureuse, professionnelle et transparente, une grande réactivité, et surtout, une implication réelle.

Pour obtenir plus d'informations et échanger sur vos objectifs d'investissements, remplissez le formulaire ci-dessous.

Dirigeants du cabinet

Christophe Simon

22 ans d'expérience en Banque Privée. Master ESCP en Gestion de Patrimoine

Ivan Wallaert

20 ans d'expérience en Gestion Financière. Master ESCP en Gestion de Patrimoine

Contactez-nous

Appelez-nous +33 (0)1 40 26 44 70
Adresse 21 bd Montmartre, 75002 PARIS
Email contact@wsi-conseil.com